Valia
Dariyma

Deux pouliches nées dans la pourpre occupent le haut de l'affiche

vendredi 24 juillet 2020


Dariyma et Valia remportent des victoires black-type.

La casaque princière vit une période faste en ce moment, avec de nombreux succès à la clé en France et en Irlande. Très bien nées, VALIA et DARIYMA se sont imposées au niveau Listed à ParisLongchamp et Chantilly et représentent de beaux espoirs pour l'avenir.

Par Sea The Stars et la deuxième de la Poule d'Essai des Pouliches Veda (Dansili), VALIA est montée aisément de catégorie lors de sa deuxième sortie publique seulement à l'occasion du Prix de Thiberville Listed à ParisLongchamp. Sans être sollicitée par son jockey Gérald Mossé, elle s'est envolée dans la phase finale de l'épreuve pour s'imposer de deux longueurs et demie. Pleinement satisfait, son entraîneur Alain de Royer Dupré a déclaré sur Equidia, « Gérald Mossé a respecté la pouliche et elle est venue avec beaucoup de ressources. C'est une pouliche qui possède de la tenue et également une belle pointe d'accélération, qu'elle est capable de prolonger. Il faut penser au Prix Vermeille avec ce genre de pouliche. »

Invaincue en deux courses, la très prometteuse VALIA est également engagée dans le Prix de l'Arc de Triomphe. La pouliche descend d'une lignée maternelle exceptionnelle et est une proche parente des lauréates du Prix Saint-Alary Vazira, elle aussi par Sea The Stars, et Vadawina (Unfuwain), de la famille de Valixir.

A Chantilly, lors de la réunion dominicale du Prix d’Ispahan, DARIYMA a remporté une première victoire de Stakes bien méritée dans le Prix de la Pépinière Listed. Lauréate de deux courses à trois ans et deuxième de Listed à Saint-Cloud en novembre, la pouliche s’est imposée de bout en bout de trois longueurs sous la selle de Christophe Soumillon. Fille de City Zip, DARIYMA est issue de la gagnante Darma (Danehill Dancer), sœur utérine du héros du Prix du Jockey Club Darsi.

En plus de ces victoires de prestige, les Aga Khan Studs ont brillé récemment en France avec les deux ans Makaloun (Bated Breath), vainqueur de ses deux sorties à date, et Atsana (Oasis Dream) qui a ouvert son palmarès à La Teste, tandis que le trois ans par Sea The Stars, Sheraz, issu de la lauréate de Groupe 3 Shemiyla (Dalakhani), a remporté son maiden à Dieppe. En Irlande, trois succès sont à l’actif des gagnants de maiden TASALKA (Lope De Vega) et Ebendi (Le Havre), fils de la double gagnante de Groupe 1 Ebalista, et la lauréate remarquée de handicap HAPARANDA (Rock Of Gibraltar), fille d’une demi-sœur du double lauréat de Derby et jeune étalon Harzand.

Mis à jour le 24/07/2020.

ARCHIVES

Plus d'informations

DARIYMA

VALIA

HAPARANDA

TASALKA

Ce site internet utilise des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ceux-ci nous permettent de vous offrir une meilleure expérience de navigation et de comprendre comment vous utilisez notre site internet.
Vous pouvez supprimer ou bloquer les cookies mais certaines parties du site ne fonctionneront plus.
En utilisant notre site internet, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Non, je veux en savoir plus Oui, j'accepte
Ce site internet utilise des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ceux-ci nous permettent de vous offrir une meilleure expérience de navigation et de comprendre comment vous utilisez notre site internet.
Vous pouvez supprimer ou bloquer les cookies mais certaines parties du site ne fonctionneront plus.
En utilisant notre site internet, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Non, je veux en savoir plus Oui, j'accepte