Irlande

Les Aga Khan Studs en Irlande couvrent près de mille hectares répartis en quatre haras. Le Champion Sea The Stars, son frère Born To Sea et le double vainqueur de Derby en 2016 Harzand y font la monte à Gilltown Stud.
[ En savoir + | Nous contacter | Itinéraire routier ]

France

Les quatre haras Aga Khan français s’étendent sur une surface de 540 ha de belle terre normande. Le Haras de Bonneval accueille les étalons Siyouni, Dariyan et Sinndar.
[ En savoir + | Nous contacter | Itinéraire routier ]

Jumenterie

Son Altesse l’Aga Khan a élevé plus de cent gagnants de Groupe I grâce à sa jumenterie, célèbre pour avoir été continuellement développée depuis que son grand-père l’Aga Khan III s’est impliqué dans l’élevage et les courses en Europe dans les années 1920.
[ En savoir + ]

Juments Fondatrices

Parmi les premières pouliches achetées par l’Aga Khan III dans les années 1920 se trouvait Mumtaz Mahal, la neuvième mère de Zarkava. Le succès de l’élevage à travers les années découle de quelques juments fondatrices, dont tous les chevaux Aga Khan descendent.
[ En savoir + ]

THE AGA KHAN STUDS

La double implantation géographique des haras Aga Khan remonte à l’Aga Khan III qui développa de concert ses exploitations irlandaises et françaises dans les années 1920.

Les haras fondateurs de l’élevage dans chacun de ces pays furent achetés à cette époque : Sheshoon Stud en Irlande en 1923 et le haras de Saint-Crespin en France en 1927. L’Aga Khan III porta ainsi la première pierre d’un système associant deux pays, et qui a prospéré sous l’égide de son petit-fils Son Altesse l’Aga Khan. Cet éventail de haras constitue l’une des clefs du succès de ses chevaux et illustrent la grande maîtrise de chaque chaînon de la profession, dont les Aga Khan Studs ont su faire preuve.

L’activité d’entraînement suit cette même implantation géographique, puisque l’Aga Khan fait entraîner ses pur-sang en Irlande et en France exclusivement. Des entraîneurs et jockeys de première catégorie aux employés dévoués, tous participent à chaque victoire.

Enfin, l’activité de vente de chevaux fonctionne sur cette même logique et chaque année des chevaux à l’entraînement et poulinières issus de familles Aga Khan sont proposés lors des ventes aux enchères d’Arqana en France et de Goffs en Irlande, au-delà d’un nombre limité de chevaux vendus à l’amiable.