La réussite dans les Champion Stakes

Rustom Pasha après sa victoire dans les Eclipse Stakes à Sandown. Il fut le premier d'un nombre record de dix vainqueurs des Champion Stakes élevés par feu l'Aga Khan III, son fils, et son petit fils.

HISTOIRE DES HARAS

La réussite dans les Champion Stakes

Huit ans plus tard, Cos accomplit un succès encore plus remarquable. Par un frais après-midi d'octobre 1930, Rustom Pasha, le second produit de Cos et déjà vainqueur des Eclipse Stakes à Sandown, s'aligna pour la dernière grande course de la saison, les Champion Stakes.

Parmi ses adversaires, les excellents vainqueurs de Classiques Diolite (2,000 Guinées), Fair Isle (1,000 Guinées), et Singapore (St Leger). Grace Dalrymple, dont les engagements classiques avaient été annulés suite au décès de son propriétaire, Lord Dewar, était la favorite sentimentale. Elle tenta de gagner de bout en bout mais, ayant résisté à Fair Isle, fut doublée tout à la fin par Rustom Pasha que son jockey Harry Wragg avait monté très patiemment, pour venir gagner de trois quarts de longueur. Aucune des personnes présentes ce jour-là n’aurait pu imaginer l’importance historique du spectacle auquel elles venaient d’assister.

Rustom Pasha devint par cette occasion le premier de onze vainqueurs de cette course élevés par l’Aga Khan et sa famille. Ce record extraordinaire fut soutenu plus tard par la mémorable victoire de Kalanisi en 2000. En gagnant cette édition des Champion Stakes, Kalanisi battît sept gagnants individuels de Groupe I, dont le gagnant d’Arc Montjeu et l’héroïne Classique Love Divine.

Parmi d’autres remarquables gagnants de cette course pour l’Aga Khan, on compte des champions tels que Nasrullah, le meilleur de tous les étalons élevé par l’Aga Khan ; Migoli, le seul cheval entraîné en Angleterre à avoir gagné le Prix de l’Arc de Triomphe entre 1924 et 1970, et Petite Etoile, qui, classée à une valeur de 134, reste à ce jour la meilleure jument de courses selon Timeform (Zarkava se classe seconde avec un rating Timeform de 133, en 2008). Sans compter la victoire de Kalanisi, l’actuel Aga Khan est aussi l’éleveur des gagnants des courses équivalentes aux Champion Stakes en France et en Irlande, à savoir : le Prix Ganay à Longchamp avec Kartajana (1991), Valanour (1996) et Astarabad (1998), et les Irish Champion Stakes à Leopardstown avec Timarida (1996), Daylami (1999) et Azamour (2004).